Hotel Saturnia & International Venezia Hotel Saturnia & International Venezia Hotel Saturnia & International Venezia
réservez

Musée Ca' Rezzonico Venise 

Ca' Rezzonico, ce palais grandiose, devenu le siège du Musée du dix-huitième siècle vénitien, a été construit à partir de 1649 pour la famille noble Bon, sur un projet du plus grand architecte du baroque vénitien, Baldassarre Longhena. Sa mort en 1682, presque en même temps que le commettant, et les difficultés économiques de la famille Bon ont obligé à suspendre les travaux, en laissant le palais inachevé. La famille Rezzonico - originaire de Lombardie - s'était pendant ce temps transférée à Venise et avait acheté le titre nobiliaire en 1687.

Giambattista Rezzonico, marchand et banquier, a acheté le palais en 1751 et demandé à Giorgio Massari, un des architectes les plus affirmés et éclectiques de la moitié du dix-huitième siècle vénitien, de le terminer. Les travaux ont continué rapidement, au point que l'édifice a été achevé en 1756.

On a commencé à le décorer dès qu'il a été terminé, avec l'intervention des plus grands peintres qui travaillaient à l'époque à Venise: Giambattista Crosato, auteur des fresques du salon avec le quadratoriste Pietro Visconti, Giambattista Tiepolo, qui a peint les deux plafonds à l'occasion du mariage entre Ludovico Rezzonico et Faustina Savorgnan, le jeune Jacopo Guarana et Gaspare Diziani.

L'édifice était tout à fait terminé en 1758 quand le frère cadet de Giambattista, Carlo Rezzonico, évêque de Padoue, a été élu pape sous le nom de Clément XIII: cet événement a été l'apogée de la fortune de la famille et le palais de San Barnaba est devenu le siège de fêtes grandioses pour le célébrer.

La puissante famille s'est toutefois éteinte très vite en 1810, au bout d'à peine cinquante ans. C'est alors qu'a commencé une longue période, difficile et tourmentée, de démantèlement et de dispersion pour le palais et le patrimoine d'art et d'histoire qui s'y était accumulé.

Dépouillé de l'ameublement, réparti entre les héritiers et vendu, le palais est passé entre les mains de plusieurs propriétaires au dix-neuvième siècle avant d'être acheté par le peintre anglais Roberto Barret Browning. Il a été choisi comme résidence par le père de ce dernier, l'écrivain Robert Browning, qui y est décédé.

Il a ensuite été relevé par le comte Lionello Hirschell de Minerbi, député du Parlement italien, qui l'a cédé en 1935 à la Mairie de Venise, après une négociation longue et complexe.

Sign in
Pas encore inscrit? Sign up
Sign up
Déjà inscrit? Sign in
Mauvaise se il vous plaît essayer à nouveau
Entrez les lettres ci-dessus: Entrez les chiffres que vous entendez:
Obtenez une autre CAPTCHA
Obtenir une audio CAPTCHA
Obtenez une image CAPTCHA
Aider